Nous avons pris l’initiative de nous constituer en groupe citoyen en juin 2014 suite au souhait voté à l’unanimité des membres présents à l'assemblée générale de l'Association de quartier Jura/Torry/Miséricorde du 25 mars 2014 de voir mis en place un groupe de travail pour surveiller de près la question de l'évolution du trafic et rappeler - si nécessaire - le Conseil communal à ses obligations.

Nous nous inquiétons d’un possible report du trafic important dans les quartiers Jura/Torry/Miséricorde suite à l’ouverture du pont de la Poya le 12 octobre 2014 et à la fermeture simultanée de celui de Zähringen. Le maintien d’une vie de quartier agréable, paisible et sûre pour nos enfants est au cœur de nos préoccupations. Un surplus de voitures est particulièrement à craindre sur l’avenue du Général-Guisan et les routes Ste-Thérèse/Ste-Agnès/Bonnesfontaines (lieu de commerces, écoles, crèche et centre paroissial très fréquentés). Le «projet Poya» prévoit des mesures d’accompagnement pour éviter un report de trafic dans notre quartier comme dans d’autres. Mais suffiront-elles à le plafonner ?

Notre démarche se veut citoyenne et participative. Nous avons convié la population du quartier à une séance d’information-discussion le 27 septembre 2014 afin de présenter les enjeux de notre mobilisation et d’entendre les idées et suggestions émanant de chacun-e. Notre démarche, pour l’heure modeste, vise à occuper le terrain avant qu’il ne soit trop tard. Nous invitons les autres quartiers et tout autre acteur/institution intéressé par la problématique à coordonner les réactions aux conséquences possiblement néfastes du pont de la Poya. 

Nous souhaitons être pris au sérieux par les autorités communales de Fribourg et devenir un partenaire de discussion et information crédible. Nous sommes prêts au dialogue, mais n’hésiterons pas à mobiliser nos concitoyens et les médias si nous percevons que les réponses des autorités ne sont pas suffisamment convaincantes. 

Actuellement les personnes suivantes travaillent au comité (par ordre alphabétique):

Grégoire Duruz, Marc Röthlisberger, Christoph Schütz, Barbara Senn, Maurice Senn
Qui est jurAction - et pourquoi nous nous engageons?
deutsch
home
CONTACT